Aller au contenu principal

Grace, not just for the righteous

Anyone can receive grace as a saint – but who can receive it as a sinner? In our lowest ebbs, our instinct is to claw, to climb, to rise, to earn, to prove once and for all « this isn’t me! I am better than this! » Religion is a heavy yoke, but it is comfortable. The grace which says, « by the works of the law no man shall be justified » (Romans 5) and « sacrifices and burnt offerings I have not required » (Psalm 51) defeats all pride, shatters all pretenses, and wrings from trembling lips the petition, « Have mercy on me, the sinner! » (Luke 18:13).

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :